Bolloré l'a donc emporté face à Veolia Transport et le conglomérat Avis-RATP-SNCF-Vinci pour le projet "Autolib'" et mettra en place un parc en libre-service dans la capitale et en Ile-de-France. Son modèle, la Blue Car, a été développé spécialement avec le carrossier italien Pininfarina pour répondre à l'appel d'offre. Le principe de l'Autolib est calqué sur celui du Vélib. Plus besoin d'entrer dans la capitale avec son véhicule. Il suffira d'emprunter à une borne de l'une des 190 stations une Blue Car qui viendra d'être rechargée (Seulement 4 heures pour charger sa batterie électrique de 30 kWh). Les spécificités techniques annoncées de la Blue Car font rêver: une autonomie de 250 km en ville et 150 km au delà, une vitesse limitée à 130 km/h. Avec son coffre et ses quatre vraies places ce véhicule du futur sera aussi doté d'un équipement GPS et d'une connexion USB pour y raccorder les appareils nomades hi tech.
L'usage sera payant au cas par cas et un abonnement de 12€ par mois a déjà été annoncé.

Liens directs
Abonnez-vous gratuitement à mes réseaux sociaux, newsletter et chaîne YouTube