Le plus gros blockbuster en matière de hi tech est signé Microsoft: il s’agit de Kinect, le périphérique de XBox 360 qui permet de jouer sans manette puisqu'il se base sur les mouvements de votre corps. 8 millions d'unités ont été écoulées dans le monde depuis son récent lancement (seulement 2 mois) dépassant les records de ventes des iPhone et iPad.
Ce succès marque une nouvelle orientation pour Microsoft qui maintenant veut se positionner en leader de l’entertainment numérique en visant le grand public après s'être développé dans le cœur de cible de l'informatique d'entreprise.
Pour 2011 Kinect va donc continuer à révolutionner notre approche des machines avec tout d'abord Avatar Kinect. Cette fois-ci ce sont les mouvements de votre visage qui sont détectés par la machine comme ceux du corps. Vous pouvez vous créer un avatar qui reproduira en temps réel vos mimiques, y compris les mouvements des sourcils, le tout synchronisé bien sûr avec le son de votre voix à la manière de Bill le copain virtuel de Vincent Lagaf' il y a 10 ans (je sais ça fait mal comme comparaison). Il sera possible de chatter via votre XBox.
L'autre nouveauté sera le Zune Kinect qui est une interface Zune portée sur le téléviseur permettant d'interagir avec votre téléviseur toujours en bougeant votre corps. Fini les coach potatotes affalés sur leur canapé. Les services américains de VOD Hulu et Netflix seront bientôt compatibles avec ce système.
L'effet Kinect ne s'arrête pas à Microsoft. La technologie nécessaire à son fonctionnement va se retrouver dans des clones de ce périphérique magique. Le constructeur taïwanais Asus a annoncé lors du CES de Las Vegas le lancement d'un système d’interfaçage pour PC basé sur les mêmes principes que le Kinect de Microsoft. Dénommé Wavi Xtion est conçu pour se connecter à un ordinateur pour permettre de piloter différents logiciels. Cela risque fort de faire de la concurrence car il serait également prévu des jeux vidéo sur PC et la possibilité de commander les programmes télé via son PC.
Et ce n'est que le début. Sur le plan purement expérimental des étudiants du MIT ont réussi à piloter des robots et des scientifiques cherchent à développer des applications médicales dans le domaine de la radiographie.