Dans ses prévisions pour 2011, le cabinet Deloitte estime qu'il se vendrait 425 millions d'appareils mobiles répartis entre 375 millions de tablettes numériques et 50 millions de smartphones.
La prévision de ventes d'ordinateurs pour 2011 est de 390 millions d'appareils, dont 40 millions de netbooks, 150 millions d'ordinateurs fixes et 200 millions d'ordinateurs portables. Cela laisse songeur...
Attendons la fin de l'année pour vérifier si ces prévisions sont justes, car cela signifierait un changement radical dans la façon d'utiliser, de concevoir et de consommer l'informatique. La course aux gigaoctets semble être déjà dépassée avec les différentes solutions offertes par les "clouds" (ou nuages). Ces serveurs distants, qui stockent vos données et vous les rendent accessibles depuis n'importe quel terminal (ordinateur, smartphone ou tablette), associés à des appareils mobiles rendent moins utiles les ordinateurs jugés trop sophistiqués pour le commun des mortels. Effectivement de nombreuses fonctions et applications ne sont pas ou rarement utilisées par un utilisateur qui ne fait que surfer sur le net, gérer sa musique et retoucher ses photos de vacances. Les ordinateurs comme nous les connaissions vont peut-être redevenir des machines dédiées aux taches professionnelles et déserter les foyers?

Liens directs
Abonnez-vous gratuitement à mes réseaux sociaux, newsletter et chaîne YouTube