La poupée mannequin à travers le temps du 15 au 30 décembre 2012

De l’apparition des premières Barbie et des GI Joe jusqu'aux 12 pouces collectors, ces petits mannequins d'une trentaine de centimètres ont influencé et inspiré la mode et les styles pendant plus de 50 ans !
Pour la première fois les univers filles et garçons ont été réunis en une seule exposition qui se visitait dans une ordre chronologique décennie par décennie depuis les années 60 jusqu'à aujourd'hui grâce aux deux spécialistes, Eric Chatillon (auteur du livre "Barbie en France, les années Jouets rationnels : 1963 /1969") et Erwan Le Vexier (journaliste, auteur du livre "Action Joe l'histoire du GI Joe français" et consultant auprès de marques de jouets). A la demande de la Mairie de Levallois, ils ont réuni des centaines de pièces de collection d'exception. Vous pourrez ainsi admirer des Barbie, GI Joe, Action Man, Action Joe, Big Jim, mais également des Lone Ranger, super-héros Mego, des personnalités en jouets comme Chantal Goya, Franck Sinatra, Jean Dujardin, James Dean, Elvis Presley ou des héros populaires comme James Bond ou Rahan.


Cette exposition, qui a été organisée à l'occasion des fêtes de Noël par la ville de Levallois dans le cadre des événements "Magic Noël", érait originale à plus d'un titre. C'est la première fois qu'un événement a pu réunir à la fois autant de mannequins de toutes les époques et d'univers aussi variés. Installée dans le grand hall de l'hôtel de ville, elle était ouverte gratuitement au grand public. Un beau cadeau de Noël!


vous pouvez visiter l'exposition dans l'ordre chronologique en vidéo ou en cliquant sur les photos ci-dessous:


Années 60
Barbie voit le jour en 1959 suivie de GI Joe en 1964. En 1966,  c'est Action Man, sous licence GI Joe, qui est lancé en Grande Bretagne. La poupée mannequin touche à la fois les petites filles et les petits garçons tout en traitant d'univers bien différents. Les poupées exposées sont celles utilisées pour les livres "Barbie en France, les années Jouets rationnels : 1963 /1969" d'Eric Chatillon et mon livre "Action Joe l'histoire du GI Joe français".

       
Années 70
Durant les années 70 Barbie continue a développer son succès et d'autres marques se développent pour les garçons comme Action Joe en France, Lone Ranger, les poupées tirées des séries TV l'homme qui valait trois milliards et Super Jaimie, et le célèbre Big Jim. Parmi les jouets exposés à Levallois, les Action Joe furent déjà présentés en 2004 au salon PJC et en 2008 au Musée des Arts décoratifs lors de l'exposition "Quand je serai grand(e), je serai...". Les Big Jim, les Lone Ranger, Steve Austin et Super Jaimie furent photographiés pour illustrer les articles parus dans les différentes parutions du magazine Dixième Planète et de ses hors série.

      

Années 80
Cette partie de l'exposition réunit un foule de héros sous licence. On y retrouve les personnages de Star Wars qui avaient été exposés il y a 10 ans au Musée de l'air et de l'espace du Bourget, Rahan en Action Joe, les super-héros (exposés en 2008 au Musée des Arts décoratifs pour "Quand je serai grand(e), je serai...") et bien entendu des Action Joe et des Big Jim.

         

Années 90
Si Barbie connaît toujours un grand succès durant les années 90, ce n'est pas le cas des "poupées pour garçons". Depuis 1985, Action Man et Big Jim ont disparu des rayons des marchands de jouets. Il faudra attendre la moitié des années 90 pour voir revenir Action Man avec un look totalement nouveau mais avec toujours sa célèbre cicatrice à la joue. La ressortie des films Star Wars à l'occasion du vingtième anniversaire sera à l'origine de la commercialisation de grandes figurines de 30 cm. "La poupée mannequin à travers le temps" fut l'occasion d'exposer pour la première fois des éléments du formidable décor du bureau des agents Mulder et Scully créé par Luc Courbin pour la rubrique "A vous de jouer" du magazine Dixième Planète .

  

Années 2000
Les vitrines des années 2000 réunissaient à la fois les poupées mannequins les plus modernes mais également les stars qui furent incarnées en figurines de 30 cm. On pouvait ainsi retrouver Max Steel qui fut le "fils" de Big JIm et les jouets issus du film GI Joe de 2009.

           
Poupées Barbie exceptionnelles
Pour compléter ce voyage dans le temps, Mattel (n°1 mondial de l'industrie du jouet) a prêté des poupées Barbie habillées par les plus grands couturiers. Un babyfoot baptisé "Barbie Foot" créé par un designer fit également partie du décor.



Photos Erwan Le Vexier (droits réservés)

Je remercie Les Archives de la Mémoire pour leur soutien logistique.
Abonnez-vous gratuitement à mes réseaux sociaux, newsletter et chaîne YouTube